Tranquillité publique

vue de la place de la Libération

Vivre dans une commune de plus de 15 000 habitants, c’est aussi respecter certaines règles. Ainsi, afin de vivre harmonieusement ensemble, il est important de respecter l’environnement et la tranquillité de chacun. Ce qui n’empêche pas de mettre en œuvre quelques réflexes de prévention.

L’arrêté préfectoral en date du 25 juillet 2000 détaille et explique la règlementation sur les bruits de voisinage afin de protéger la santé et la tranquillité publique.

Il y est notamment précisé que les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils à moteur thermique et appareils bruyants ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :

  • Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 20h
  • Le samedi de 9h à 12h et de 15h à 20h
  • Le dimanche et les jours fériés de 10h à 12h

Par ailleurs, l’article 2 de cet arrêté énonce que afin de protéger la santé et la tranquillité publiques, tout bruit anormalement intense causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution est interdit, de jour comme de nuit.

Voir l’arrêté

> En savoir plus sur les troubles de voisinage liés aux bruits créés par des comportements anormaux

Conformément à l’article 673 du Code Civil, tout résident est dans l’obligation de tailler et d’entretenir ses haies ou arbres se trouvant sur son terrain, de telle sorte qu’ils ne dépassent pas la limite de propriété.

Cette mesure permanente a pour objectif d’éviter les nuisances entre voisins et d’occasionner des gènes sur la voie publique (sécurité pour les piétons, manque de visibilité des panneaux de signalisation, etc.).

Le non-respect de cette mesure peut entraîner une verbalisation.

Depuis le 1er janvier 2017, il est interdit d’utiliser des pesticides sur le domaine public, que l’on soit agent municipal, une entreprise ou un habitant. Depuis le 1er janvier 2019, il est également interdit d’utiliser les pesticides sur le domaine privé.

La circulaire du 18 novembre 2011 relative à l’interdiction du brûlage à l’air libre des déchets verts détermine les modalités de gestion de la pratique du brûlage pour particuliers et professionnels.

Voir la circulaire

La ville met à disposition des habitants des poubelles et des panneaux annonceurs avec ou sans distributeur de sacs pour les déjections canines. Ces bornes sont placées à des endroits stratégiques pour sensibiliser les maîtres.
Le non-ramassage des déjections de son chien fait encourir à son maître une amende de 35 €. Les déjections canines sont interdites sur les lieux publics, le ramassage des déjections canines est obligatoire. Un petit geste citoyen qui contribue à la propreté de la ville, au respect des agents qui doivent travailler sur ces espaces souillés et à un cadre de vie plus agréable pour les habitants ! Vivre ensemble, c’est partager l’espace public.

Protégez votre domicile
• Protégez votre domicile par un système de fermeture fiable.
• Soyez attentifs à vos clés.
• Soyez vigilants sur les accès de votre domicile.
• Avant de laisser quelqu’un pénétrer dans votre domicile, assurez-vous de son identité.
• Ne laissez pas vos objets de valeur en évidence.

En cas d’absence
• Ne donnez pas d’informations sur vos dates d’absences.
• Donnez l’impression que votre domicile est habité.
• Faites suivre votre courrier, faites un transfert de votre ligne téléphonique.
• Signalez votre absence à la Police Municipale ou à la brigade de gendarmerie dans le cadre de l’opération « Tranquillité vacances ». Des patrouilles pour surveiller votre domicile seront organisées.
• Signalez à la Police Municipale ou à la brigade tout fait suspect.

Si vous êtes victime d’un cambriolage
• Si vous êtes présent pendant le cambriolage, ne prenez pas de risque.
• Prévenez immédiatement, en composant le 17, le commissariat de police ou la brigade de gendarmerie.
• Protégez les traces et les indices afin de préserver les pistes d’enquêtes.
• Déposez plainte (munissez-vous d’une carte d’identité). Vous pouvez pré-déposer plainte en ligne.
• Faites opposition auprès de votre banque, déclarez le vol à votre assureur.

Les policiers et les gendarmes sont à votre service, demandez-leur conseil, signalez tout fait suspect.

Revenir en haut de page