Label Ville prudente : 2 cœurs pour Gaillac

Photo de la remise du panneau Ville prudente en présence de Martine Souquet, maire de Gaillac, Alain Mosna, chef de la police municipale, Raymond Dyszkiewicz, référent Occitanie de Ville prudente et Emmanuel Lelarge, de la société Lacroix
Remise du panneau Ville prudente en présence de Martine Souquet, maire de Gaillac, Alain Mosna, chef de la police municipale, Raymond Dyszkiewicz, référent Occitanie de Ville prudente et Emmanuel Lelarge, de la société Lacroix

L’association Ville prudente a remis, le jeudi 07 mars, 2 cœurs à la Ville de Gaillac. Ce label valorise les initiatives des collectivités qui luttent activement contre l’insécurité routière.

C’est une reconnaissance des actions menées en matière de sécurité routière par la Ville de Gaillac. Celles-ci sont nombreuses et menées par différents acteurs. Il y a le maire qui réglemente la circulation et la vitesse en fonction des dangers. La police municipale qui fait respecter ces interdictions et limitations en alliant prévention et répression. Le conseil local de sécurité et de prévention (CLSPD) qui anime des actions de préventions. Et le conseil municipal jeune à qui l’on doit l’installation des mannequins « pieto » devant certains établissements scolaires.

Parmi toutes les réalisations qui ont permis à la Ville d’obtenir ces 2 cœurs, la plus notable est la mise en place de la zone 30 dans l’hypercentre et d’une zone de rencontre à 20 km/h dans le quartier de la Portanelle.

Ces deux cœurs récompensent ainsi un travail collectif et une approche globale, pensée à l’échelle de la ville, pour reconsidérer la place de la voiture, encourager l’essor du vélo, et mieux partager l’espace public entre les diverses formes de mobilités.

Seulement 3 villes tarnaises sont lauréates de ce label : Albi, Carlus… et maintenant Gaillac. Cela se matérialise par un panneau en entrée de Ville.

Revenir en haut de page